Emploi précaire : 30.000 à 60.000 Ar de salaire

Emploi précaire : Petites mains au service des patrons

Emploi précaire : de 5h du matin à 22h, le soir, tous les jours, contre une maigre compensation qui oscille entre 30.000 Ar/mensuels et 60.000Ar. Aucune couverture sociale, évidemment. Un travail qui peut être tout et n’importe quoi, n’importe quand : assurer le ménage quotidien de la maison, faire la cuisine, la lessive et le repassage, faire les courses, prendre soin des enfants et des petites besognes comme les conduire et les récupérer à l’école, être au service de tout le monde dans la famille etc. Le dimanche, aller à la messe avec ses patrons, inventive combinaison entre prendre soin de l’âme et du marmot qui braille entre le sermon et l’obole.

Créer des écoles, défaire les gourous

Violents heurts entre fidèles et forces de l’ordre, faisant vingt-deux morts. C’était ce week-end, en Inde, dans une ville de l’Etat de Haryana, où un gourou d’une secte, aussi connu pour son addiction au bling-bling, a été condamné pour viol : 100.000 de ses fidèles se sont manifestés pour contester farouchement le verdict du tribunal, […]

Que les dahalo rasent les murs, à la place des honnêtes gens

Par Zarateny. A Beroroha, rapporte l’Express de Madagascar du 21 juillet 2017, les dahalo exécutent un villageois pour venger chacun des leurs, abattu par les forces de l’ordre. Un énième cas d’attaques et de meurtres parmi tant d’autres qui nous parviennent, témoignant de la triste et réelle déchéance de notre vivre ensemble et de l’émergence […]

ADDEV Madagascar

Interview – Addev Madagascar soutient une RSE plus stratégique

Interview par Genius Of Designers, Communication RSE et Développement Durable – Michaela Pawlizeck est la secrétaire exécutive de l’association Agir pour le développement durable et l’économie verte à Madagascar qui réunit une cinquantaine d’entreprises et de citoyens de tous horizons désireux de s’investir dans la valorisation de l’emploi vert et de la responsabilité sociétale des […]

Au nom d’une bibliothèque : pour les livres de Madagascar

Par Zarateny. Pour qui aime les livres, une bibliothèque ne se refuse pas. Et mettre des livres à disposition des plus jeunes et de ceux qui ne peuvent se le permettre, c’est ralentir la pauvreté. Alors, bravo pour cette bibliothèque d’Antanimbarinandriana, bravo et pas du bout des lèvres. Autant que le livre, l’industrie qui le […]

Trouvez mieux

Par Zarateny. Du riz et de l’huile pour six mille personnes des six arrondissements d’Antananarivo, gracieusement distribués par la Première Dame, tandis que le gouvernement se dépatouille comme il peut – et il ne peut pas grand-chose, apparemment – face aux colères bien légitimes de la population. Une petite couleuvre de bienfaisance pour faire passer […]

Education citoyenne, une solution durable pour Madagascar

Par Tomarielson Christian Espérant. L’une des lacunes qui fait que Madagascar reste un pays en voie de développement est le manque d’investissement dans l’éducation à la citoyenneté et l’engagement civique. Le civisme ne fait pas partie intégrante des priorités des dirigeants pour les jeunes au niveau des lycées  d’enseignement général et technique qui sont en […]

Cachet tananarivien

Un restaurant a ouvert ses portes au cœur du centre-ville et, hourrah, l’architecture du nouveau bâtiment reprend un cachet oublié de la vieille cité. Pour les amoureux d’Antananarivo – on existe, contre vents et marées, bouchons et déchets -, c’est un petit soulagement de voir cette grande bâtisse, qui deviendra sans nul doute un repère […]

Le délestage revient en force

Le délestage est revenu en force paralysant Antananarivo pendant plusieurs heures, de jour comme de nuit. La Jirama, sans doute histoire de donner du grain à moudre à la foule de révoltés du délestage, accuse la sècheresse causée par la pratique du tavy qui tarit les grands fleuves. Pas de pluie, pas d’électricité, en somme. […]

Etre Malgache dans un monde francophone

Par Zarateny. La francophonie, c’est aussi ou c’est surtout ce lien qui nous unit avec la langue française. En ce qui concerne Madagascar, c’est un amour vache entre un peuple qui n’a pas vraiment cicatrisé ses plaies d’un passé colonial et une langue qui reste présente dans notre quotidien. La tenue du sommet de la […]